Philippe BROUSSEAU

Diagonal/Muntaner 240 - 3er 1a
08021 BARCELONE
 
   ESPAGNE
Tél: 0034 93 419 17 16

 


OSTEOPATHIE :

L'ostéopathie : c'est quoi ?

 
( enseignement de l’ostéopathie classique suivant la tradition )

  

 
L'OSTEOPATHIE:

 
Le paradigme de l’ostéopathie.
Un modèle culturel détermine ce qui est important pour la recherche mais occulte une série d’éléments qui sont jugés indésirables.
Cela peut donc empêcher une juste compréhension de la réalité observée.
On pourra donc être totalement inconscient du sens et de la direction de ce que l'on construit .
La raison en est que l’activité humaine fait partie d’un système complexe.
La perspective simplifiante qui ignore l’influence du sujet sur la description de la réalité et qui se prétend totalement objective est déphasée.
On voit donc que le panorama théorique des sciences naturelles et sociales évoluent et s'ouvre à l'idée de la complexité, l'émergence de cette dernière signifie qu'une profonde réflexion sur les schémas avec lesquelles nous observons la nature et l'approche épistémologique jusqu’alors patrimoine de la philosophie nous a obligé à une réflexion sur nos propres shémas de connaissances, d'abandonner la prétention de vérité ce qui ne veut pas dire que la recherche rationnelle perd de son sens .
L’ostéopathie est une naturothérapie manuelle, surtout passive qui grâce à un échange relationnel et un transfert de forces mécaniques sur les fluides du corps tend à l’ajustement réciproque de la structure avec la fonction harmonisant ainsi ses relations de mobilité et de fluctuation en impliquant toutes les physiologies .
Cette définition englobe plusieurs concepts.
1 l’ostéopathie est une thérapie naturelle.
  1. La nature considérée comme un macrocosme auquel appartient l’être humain :
  2. - C’est un modèle éthique par excellence différent du religieux qui produit des dogmes. Où la nature est une mère universelle qui ne produit rien qui ne soit adapté à sa finalité.
    Il tient compte de la partie instinctive et inconsciente (comme les émotions)
  3. modèle cartésien, ou la nature est perçu comme un ordre extérieur qu'il convient de connaître et dominer .
De cette idée dérivent deux conceptions de la médecine :
-une naturopathie qui suppose une compréhension des grandes lois naturelles et de l’organisation physiologique .Son objectif est d’adapter ces règles à nos nécessités et faire les choses quand elles doivent être faites, c’est la tradition hippocratique.
-une médecine qui veut s’opposer à l’agent extérieur et qui se base sur une tradition chrétienne, dedans –dehors, intérieur –extérieur, conscience –corps, esprit –matière.
L’Ostéopathie est un retour aux lois de la sagesse antique, un art de vivre en conformité avec la nature.
L’ostéopathie va respecter et aider les phénomènes naturels et utiliser les recours organiques.
Elle se prétend non agressive si l’on considère que son action ne s’oppose jamais à la sagesse instinctive et profonde de l’organisme.
Bien sûr il faut parler de cette sagesse et c’est la qu’entre en jeu le concept d’homéostasie, cet équilibre propre à chaque organisme.
L’homéostasie, c’est l’ensemble des mécanismes mis en jeu par l’organisme pour préserver l’intégrité de sa structure. L’ostéopathe doit savoir lire et respecter les règles de cet équilibre.
Selon Still et Littlejohn il s’agit d’utiliser les recours inhérents à l’organisme pour surmonter la maladie et restaurer la santé.(Littleljohn)
 
2 l’ostéopathie est une technique manuelle complexe.
L’ostéopathie est une technique passive qui établit un dialogue infra verbal entre patient et thérapeute, une technique manuelle qui grâce au contact donne une information sensorielle ou neurosensorielle.
La gestion de ce type de toucher et son utilisation en thérapie nous amène à maitriser une technique qui bien sûr est étroitement liée à la connaissance et au travail.
Sentir c´est recevoir une information, c’est être centré mais aussi présent pour les autres.
Il ne s’agit pas de capter quelque chose de surnaturel mais au contraire de naturel mais qui agit au travers de manifestations subtiles.
On parlera d’intuition dans certains cas mais elle est en relation directe avec la compréhension intellectuelle.
Sans connaissances il n’y a pas d’intuition, sans anatomie il n’y a pas de perception.
Intuition et cognition sont deux mécanismes qui vont permettent de scanner la biomécanique, les physiologies, l’expression de la neurophysiologie, la pathologie.
Le concept viendra formaliser la décision thérapeutique.
On voit ici se profiler l’alternance comprendre –réussir et réussir comprendre, dans l’ostéopathie tout comme dans l’art et l’artisanat .
 
 

En résumé:

L’ostéopathie est une thérapie qui se base sur une idée de la nature qui se caractérise par sa réalité énergétique et dynamique.
L’être humain peut être défini comme étant une partie de cette nature mais aussi comme une entité dynamique (de telle façon que toute l’anatomie humaine peut être comprise comme un système complexe, formé de sous systèmes chargés de transformer l’énergie en mouvement)
L’ostéopathie sous entend qu’un organisme sain est celui qui se trouve dans un état d’équilibre dynamique, c’est à dire qui ne rencontre pas d’obstacles à l’expression libre du dynamisme.
Le travail de l’ostéopathe est de gérer ce dynamisme, permettant ainsi à l’organisme d’intercepter une pathologie de récupérer son autonomie dynamique.
Donc si l’objectif central est celui-ci, les questions qui nous viennent à l’esprit sont :
  • Comment ?
  • Comment doit opérer l’ostéopathe ?
  • Quels sont les facteurs significatifs ou signifiants dans le traitement ?
  • Comment se déroule une séance clinique d’ostéopathie ?
  • Quels sont les priorités et les techniques ?

Alors au delà des turbulences, nous vous proposons de quitter ce monde agité pour venir partager un enseignement de l’ostéopathie classique suivant la tradition.